‘Earth, Sea and Sky’: videos

‘The Water of Tyne’ (still from performance video), February 2018

Thursday 10th May 2018

The A440 Choir’s show ‘Earth, Sea and Sky’ is now on YouTube!

Here are the four pieces I created and performed for them last February, in my order of preference:

(1) ‘The Water of Tyne’: https://youtu.be/2uleXXLiZsk?t=43m31s

As I created this piece, I started developing what could be called Flying Fabric Floorwork Technique. I would like to take this movement research further and explore a broader range of images and metaphors. These seem to emerge easily when floorwork vocabulary is complemented or amplified by the echo of a piece of fabric in motion. What do you think? Would you like to see more of this work?

(2) A birdsong improvisation with flautist Sophie Baylis: https://www.youtube.com/watch?v=2uleXXLiZsk&t=427s

(3) ‘As Torrents in Summer’: https://youtu.be/2uleXXLiZsk?t=37m36s

(4) ‘The Singer’ sung a capella by Rosemary Morris: https://www.youtube.com/watch?v=2uleXXLiZsk&t=254s

When I spoke to my friends, audiences, choir members and other dancers involved in the show, they all had different preferences among these four pieces, so I would be curious to hear what you readers think.

Which one of these pieces do you find most memorable, accomplished, effective or visually pleasing in terms of choreography? Please note that the birdsong piece was a structured improvisation. I didn’t really choroegraph it: I just practiced it a couple of times with Sophie and responded to the sound of her flute in the moment 🙂

Advertisements

Petit mois, petites créations

Février 2018 ? Terminé. Le plus petit mois de l’année a filé. A quoi étais-je donc occupée ? Notamment à créer, répéter et présenter une série de solos avec et pour la chorale A440 de Reading.

Birdsong improvisation by Sophie Baylis & Yanaëlle Thiran. Desborough Theatre, Maidenhead, 18/02/2018

En vue du spectacle “Earth, Sea & Sky”, la chef de choeur Lucy Joy Morris m’avait invitée à improviser un duo avec la flutiste de sa chorale et à créer 3 solos sur 3 des morceaux qui allaient être chantés.

Pour préparer ces chorégraphies, je me suis basée sur les enregistrements que Lucy m’avait envoyés, ainsi que sur les paroles des chansons. Comme vous le voyez ci-dessous, je les ai annotées pour structurer chaque pièce :

Par chance, ces chansons n’étaient pas longues et contenaient des refrains avec lesquels je pouvais jouer dans mes danses. Ayant passé 5 mois à créer une chorégraphie de 20 minutes, j’avais décidé d’être efficace, et je n’avais pas le choix : il fallait boucler ces trois fois 2 minutes 30 en une dizaine de jours !

Pas question, cependant, de me contenter de “vite fait bien fait”, ou de copier-coller ma signature chorégraphique personnelle. Pour donner un style distinct à chaque morceau et détourner mes pas habituels, j’ai choisi d’utiliser des accessoires. Mes vieux chaussons de jazz et un bâton noir trouvé par hasard ont ajouté du caractère à mon interprétation du chanteur (“The Singer”). Autre exemple, l’image de la rivière Tyne m’a donné l’envie et l’idée de danser avec un long tissu bleu, dans un registre plus lyrique.

‘Water of Tyne’ by Yanaëlle Thiran and the A440 Choir. Desbourough Theatre, Maidenhead, 18/02/2018

J’ai pris plaisir à le faire onduler, serpenter et tourner autour de moi, tant dans les airs qu’au sol. Il fallait bien ces 4 mètres de beauté bleuté pour amplifier mes mouvements et leur donner une résonance égale à celles des 40 voix de la chorale. J’ai ri de me prendre les pieds dedans et de me prendre la tête dessus, tant les réactions de cette rivière rebelle étaient changeantes, et ce même quand je pensais la manipuler clairement ! Avec ce court solo, je n’ai fait qu’effleurer son énorme potentiel de mouvements et de métaphores, mais j’espère bien le développer dans de prochaines pièces.

‘As Torrents In Summer’ by Yanaëlle Thiran and the A440 Choir. Desbourough Theatre, Maidenhead, 18/02/2018

Pour “As Torrents In Summer”, par contre, je n’ai eu recours à aucun autre artifice que mes capacités techniques et des vêtements blancs. Je cherchais une pureté et une clarté qui répondraient à l’aspect spirituel ou sacré de la musique. Un simple chemin, en diagonale à travers l’espace, et un alliage de travail du sol et d’élévations m’ont servi à former un pont entre ciel et terre, et ce vraiment littéralement dans ma position finale.


Curieux de voir le résultat ? Restez connectés : les vidéos du spectacles seront bientôt publiques 🙂

“Swapping Shadows” ou échanger d’ombres

Dimanche 4 février 2018

Ce texte, ceux et celles d’entre vous qui étaient au théâtre The Place le 23 janvier dernier l’ont entendu, apprécié et demandé en version écrite. Le voici donc :

Reste dans l’ombre.
Reste dans l’ombre.
Écoute, observe
Sans dire un mot.
Ensuite, enfin, lève la main.

Si mon ombre avait un bruit,
il serait doux,
ça ne fait pas l’ombre d’un doute.
Pas menaçante pour un sou. Rien à craindre.
Vous, dans la pénombre.
Elle, aussi.
Sur un pied d’égalité,
Ou à peu près.

Surtout, surtout, surtout : ne pas vous faire de l’ombre.
Prendre toute la lumière ?
Devant vous, dans l’obscurité ?
Qui m’y autorise ?
Qui m’en empêche, hein ?
On échange ?

Des parts d’ombre …
Des doutes …
En pleine lumière.
Du bruit. Ma respiration, le martèlement de mes pas.
Bouger. Plus vite que mon ombre. Plus vite que mon ombre ! M’arrêter ? Au risque de vous ennuyer ? Non ! Vous n’êtes pas là pour ça. Vous ayez choisi de passer votre soirée à l’ombre des jeunes filles de fleur, des danses de jeunes chorégraphes émergentes, prometteuses … Originales ? Ou suiveuses ? A leurs côtés, je ne suis sans doute que l’ombre de moi-même. Balbutiante. Débutante. Vulnérable.

On échange ?

L’ombre de Londres,
Mes héros, ces géants,
Fantômes de The Place,
Chorégraphes, enseignants,
Hantent mes mouvements,
Hantent mes pensées.

Naviguer sur leurs traces, ne pas sombrer
L’illusion : les suivre comme leur ombre. Y croire !
Je n’arriverai … ja-mais
Je n’arriverai peut-être jamais à les dépasser.
Seulement les suivre !
Discrète, muette comme une ombre,
Non, pas muette comme une tombe.

Vivante.
Pour aller de l’avant.

Texte écrit et enregistré par Yanaëlle Thiran pour Swapping Shadows

Première : Londres, 23 janvier 2018.

Photos : Madeleine Rose Elliott

Costume : Akshy Marayen

Lumières : Sally Somerville-Woodiwis

February performance dates

The solo I created in December will be on stage again soon! Come and see me perform ‘Stirring the air’:

  • on Friday 03/02. Venue: The Others, Stoke Newington. Event: Properganda, a night of music, clowning, comedy, dance, film and more. Doors open at 19:30. Tickets: £5. More info: https://www.facebook.com/propergandanights/
Yanaëlle and Sheila Shandra's album cover: "Weaving My Ancestors' Voices"

Yanaëlle and Sheila Shandra’s album cover: “Weaving My Ancestors’ Voices”

***

Le solo que j’ai créé en décembre sera bientôt à nouveau sur scène ! Venez me voir danser “Stirring the Air” :

  • Le vendredi 03/02. Lieu : The Others, Stoke Newington. Évènement : Properganda, une soirée de musique, clowns, humour, danse, films et plus encore. A partir de 19:30. Tickets : £5. Plus d’infos : https://www.facebook.com/propergandanights/

 

Showtime

Saturday 10th December 2016, Tottenham

Joining a community that is dear to me. Their well-known vocal warm-up. Stretching on the theatre floor. Setting up rows of chairs for the audience to sit on. Folding programmes notes. Pushing the stage door … It’s showtime!

I was absolutely thrilled to perform my new solo last night, as part of the winter concert of my former choir – Tottenham Community Choir. The warm welcome and congratulations I received made me more than happy.

So inventive!

– a choir member said.

Let’s hope that this piece will evolve, and that I will get chances to dance it again in 2017!

***

Samedi 10 décembre 2016, Tottenham

Rejoindre une communauté qui m’est chère. Leur échauffement vocal bien connu. M’étirer sur le sol du théâtre. Aligner des chaises en rangées pour que le public s’y installe. Plier des programme. Pousser la porte de la scène … It’s showtime!

J’étais plus que ravie de danser mon nouveau solo hier soir, en interlude au concert d’hiver de mon ancienne chorale, Tottenham Community Choir. L’accueil chaleureux et les félicitations que j’ai reçues m’ont fait un immense plaisir.

Si inventif !

– a dit une membre de la chorale.

Espérons que ce solo évolue et que je puisse le danser à nouveau en 2017 !

“Remuer l’air”

Vendredi 2 décembre 2016

Plus qu’une semaine avant la présentation de mon nouveau solo, ‘Stirring the Air’, au concert d’hiver de la chorale de Tottenham ! Regardez où j’en suis :

***

Friday 2nd December 2016

Just one week left before I perform my new solo, ‘Stirring the Air’, at Tottenham Community Choir’s winter concert! That’s where I’m at.

60 secondes de danse

January 2016

This month, I took up the challenge to enter a dance film competition online: 60secondsdance. Co-produced by four Scandinavian and Finnish film festivals, it exclusively accepts dance clips that are 1 minute long.

The positive feedback I gathered after sharing my ‘Solo d’automne’ with you all encouraged me to create a shorter version of it that could enter the competition. So here it is: ‘An Autumn Minute’!

60secondsdance - An Autumn Minute

You can watch all videos competing this year here. Please share mine!

***

Janvier 2016

60secondsdanceCe mois-ci, j’ai relevé le défi de participer à une compétition de films de danse sur internet : 60secondsdance. Co-produite par quatre festivals de films scandinaves et finlandais, elle accepte exclusivement des clips de danse d’une minute.

Les commentaires positifs que j’ai reçus après avoir partagé mon “Solo d’automne” avec vous m’ont encouragée à en créer une version courte qui pourrait entrer dans la compétition. La voici donc : An Autumn Minute

Vous pouvez visionner ici toutes les vidéos en lice pour l’édition 2016 du concours. Je vous invite à partager la mienne !