Mes records de mai

Lundi 28 mai 2018

Capture d’écran du site de The Place, 28/05/2018

Le mois qui s’achève semble être celui de tous les records. Pour la première fois depuis octobre 2016, j’ai dépassé l’objectif personnel que je m’étais fixé : prendre 10 cours de danse professionnels chaque mois. Ce mois-ci, j’en ai pris 13, soit le double de ma moyenne des derniers mois. Et si je retourne à The Place mercredi matin, ça fera 14 !

Extrait du site de The Place

Quand je pense qu’il y a deux ans, à la fin de ma formation en danse à temps plein, je suivais au moins 10 cours techniques par semaine … Vous comprendrez aisément que toutes ces heures sont désormais remplies par d’autres réalités, par du travail (principalement des cours de danse à préparer, donner ou assister); des trajets d’un bout à l’autre de Londres, pour aller d’un studio ou d’une école à l’autre; des recherches, des mails et des candidatures à rédiger, sans oublier le travail académique, avec l’objectif de décrocher un diplôme pour mieux enseigner.

Honnêtement, j’ai parfois peur de ne pas (ou de ne plus) m’entrainer assez. S’il est vrai que rien ne se perd, que rien ne se crée, que tout se transforme, alors il n’y a pas à m’inquiéter. Ce que j’ai appris et réappris ressurgit, même si je ne le pratique plus de manière assidue. Il me semble aussi que ce que j’apprends aujourd’hui transforme ma pratique et mon mouvement bien plus en profondeur qu’avant. L’étudiante s’établit peu à peu comme professionnelle et voilà enfin qu’elle a décroché et mené à bien son premier contrat de danseuse embauchée sur audition par une compagnie ! Tout arrive.

Please Select: [City]

14 (et ce nombre fera sourire celle de mes sœurs qui se reconnaitra), c’est aussi le nombre de représentations que j’aurai enchainées ce mois-ci : 13 représentations de ‘Please Select: [City]’, la création de Kuan-Yu Chen (cliquez sur la photo pour en savoir plus !) et une performance solo “anonyme” pour l’exposition de fin d’études de mon amie et collaboratrice Maddie.

Madeleine Rose Elliott, de son nom complet, termine son bachelier en photographie au Collège de Communication de Londres (LCC). J’ai accepté de participer à son projet de fin d’année en interprétant des mots comme “anonyme” et leur définition devant son objectif (photographique, dans ce cas-ci). Me voilà donc immortalisée dans une série de clichés authentiques, pris sur appareil analogue et développés en chambre noire comme jadis. Venez voir cette lady in black encadrée et bien présente ce mercredi à LCC ! Plus d’infos : http://events.arts.ac.uk/event/2018/5/31/LCC-Degree-Shows-2018-Show-1/

Le travail de Madeleine Elliott, encadré, accroché et prêt pour son exposition de fin d’études au Collège de Communication de Londres, 25/05/2018

Pour en revenir au mot-clé de cet article j’ai pour objectif de continuer à m’entrainer, à collaborer et à partager ce que je ferai au mois de juin. Vous verrez bien !

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.