So, are you a professional dancer?

Siobhan Davies Dance, London, 22nd September 2016

Siobhan Davies Dance, London, 22/09/2016
Siobhan Davies Dance, London, 22/09/2016

Next Choreography 2016-2017 has started! After a quick round of names and a welcoming speech, we were asked to write down and discuss our expectations, curiosities and apprehensions about the course. Then, Amy Bell, our course facilitator, launched the debate on a key question: what is choreography? At the end of the 2 and a half hours session, all we had done was ‘moving towards a definition’. But it’s just a start! And the good thing is that the 15 of us had quite a lot to say on the topic.

When we left the studio, in the night, I walked to the tube station with another girl from the group. She is in Year 12 and would like to audition for dance schools such as De Theatreschool in Amsterdam, where I auditioned 4 years ago. Hearing her talk about it brought me back to the time when, just like her, I was thoughtfully and passionately looking for a place to study dance. But she didn’t let me drift away in memories. Actually, she had an important question for me.

‘So … are you a professional dancer?’ she asked. Well …

I tried to reply honestly, but it was as if her question had put me in front of a maze. I graduated from LCDS last year, and completed an additional year of dance training programme since then, so I guess I can be considered as a professional, yes, but I’m studying part-time, you know, I still need to train, and I haven’t found a job yet!

Elephant & Castle station, London, 22/09/2016
Elephant & Castle station, London, 22/09/2016

At what point will I officially become a professional, if I am not one already? Who knows? If she asks me the same question again in a couple of months or in a couple of years, then perhaps (hopefully !) the answer will be a definite YES  😀 But it seems too early to claim that I’m a professional.

On the next morning, though, minutes away from Cutty Sark station, a group of schoolgirls in uniforms asked me to answer a few questions for them. I was on my way to Greenwich Dance and had half an hour left until the start of Jack Webb’s professional class. So I agreed to spend a few minutes on their survey.

Again, there was a question about my occupation or profession. ‘I’m a dancer’, I said, confidently. I was on my way to class, and would spend the afternoon at Trinity Laban. Isn’t that a dancer’s day?

Immediately, one of the girls asked what kind of dance I was doing, and it turned up that there was a young contemporary dancer in their group  🙂 I was delighted to find that out! They could have ticked the box ‘artist’ on their form, but they chose to tick ‘other’ instead and specified that they had just met a dancer on the streets of Greenwich. That was quite something. And it really made my day!

***

Studios de danse Siobhan Davies, Londres, le 22 septembre 2016

Next Choreography 2016-2017 a bel et bien commencé ! Après un rapide tour des prénoms et un discours de bienvenue, on nous a demandé d’écrire nos attentes, curiosités et appréhensions à propos du cours pour en discuter. Puis, Amy Bell, notre animatrice, a lancé le débat sur une question clé : qu’est-ce que la chorégraphie ?

Next Choreography : brainstorming d'introduction, 22/09/2016
Next Choreography : brainstorming d’introduction, 22/09/2016

A la fin des 2 heures et demi qu’ont duré la session, tout ce qu’on avait fait, c’était “aller vers une définition”. Mais ce n’est qu’un début ! Et l’aspect positif, c’est que les 15 membres de notre groupe avaient beaucoup à dire sur le sujet.

Quand on a quitté le studio, à la nuit tombée, j’ai marché jusqu’à la station de métro avec une autre fille du groupe. Elle est en rhéto et voudrait auditionner pour des écoles supérieures de danse comme De Theatreschool, à Amsterdam, où j’ai moi-même auditionné il y a quatre ans. L’entendre évoquer cette école m’a fait replonger dans l’époque où, comme elle, je cherchais un endroit où étudier la danse avec passion et persévérance. Mais elle ne m’a pas laissée me perdre dans mes souvenirs. En fait, elle avait une importante question à me poser.

“Donc … est-ce que tu es une danseuse professionnelle ?” m’a-t-elle demandé. Eh bien …

J’ai essayé de répondre honnêtement, mais on aurait dit que sa question m’avait mise devant un labyrinthe. J’ai été diplômée de LCDS l’an passée, et depuis, j’ai complété une année de formation supplémentaire en danse, donc je suppose que je pourrais être considérée comme professionnelle, oui, mais je suis encore étudiante à temps partiel, tu sais, je dois encore beaucoup m’entrainer, et je n’ai pas encore trouvé de travail !

A quel moment vais-je officiellement devenir professionnelle, si je ne le suis pas déjà ? Qui sait ? Si elle me reposait la même question dans quelques mois, ou dans quelques années, alors peut-être (espérons !) que la réponse serait un OUI assuré  😀 Mais là, il est trop tôt pour prétendre que je suis une danseuse professionnelle.

Cutty Sark, Londres, 23/09/2016
Londres, quartier de Greenwich, à proximité de l’arrêt de métro Cutty Sark, 23/09/2016

Le matin suivant, pourtant, à quelques pas de l’arrêt de métro Cutty Sark, un groupe d’écolières en uniformes m’a demandé de répondre à quelques questions. J’étais en chemin pour Greenwich Dance et il me restait une demi-heure avant le début du cours de danse professionnel de Jack Webb. J’ai donc accepté de consacrer quelques minutes à leur enquête.

De nouveau, il y avait une question concernant mon occupation ou ma profession. “Je suis danseuse” ai-je répondu, confiante. J’étais en route pour mon cours de danse du matin, et j’allais passer l’après-midi à Trinity Laban. N’était-ce pas là une journée de danseuse ?

Immédiatement, l’une des filles m’a demandé quel genre de danse je pratiquais, et on s’est rendu compte qu’il y avait aussi une jeune adepte de danse contemporaine dans leur groupe 🙂  J’ai été ravie de l’apprendre, évidemment ! Elles auraient pu cocher la case “artiste” de leur formulaire, mais ont choisi de cocher “autre” à la place pour spécifier qu’elles venaient de rencontrer une danseuse dans les rues de Greenwich. Ce n’était pas rien. Et ce petit moment a illuminé ma journée !

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s